La cordillière blanche

La cordillière blanche s'étend sur 180 km de long, et comprend 35 cimes qui ont une altitude supérieure à 6 000 mètres.
Elle est la chaîne de montagnes tropicale la plus haute du monde. 
Dans ce massif, se trouvent 260 lacs situés à plus de 4 000 m d'altitude qui ont la particularité d'être colorés selon leur fond.
Une quantité invraisemblables  de trek et sommets sont proposés par les agences de Huaraz, dont voici quelques exemples.


La Laguna 69

Non non bande de cochons, ce n'est pas une plaisanterie, la Laguna 69 existe !
Il y'a plus de 500 lagunes dans la cordillière blanche. La plupart ont un nom mais certaines ont gardé leur "numéro" utilisé lors du premier référencement.
Située à 4525m d'altitude, il faut 2h30 pour y accéder depuis Cebollapampa, la fin de la route vers 3900m.
Un excellente alternative consiste cependant à combiner le Pisco avec la Laguna 69. Depuis le camp de base du Pisco, il faut compter environ 2 heures jusqu'à la Laguna en passant par un des plus beau belvédère de la cordillière. La vue sur les Hundoy et Huascaran est en effet époustouflante ! 1h30 suffisent ensuite pour rejoindre Cebollapampa. Une belle boucle !

Avec sa couleur bleue-turquoise, plantée au milieu d'un cirque de montagne, la Laguna 69 est sans conteste a considérer comme une des plus belles lagunes, toutes cordillières confondues. L'immense face sud du Chacraraju, l'un des 6000m les plus difficiles et réputés du Pérou, ajoute à la magie du lieu.
A ne surtout pas manquer lors d'une visite à Huaraz !

Le HuandoyBelle emplacement de camping...Laguna 69

Les photos ici


Le Nevado Pisco 5752m

Un sommet très connu dans la cordillière blanche. Nombreux sont ceux qui vont s'acclimater au Pisco en vue d'aller au Huascaran voisin.
Il s'agit cependant d'un sommet magnifique et vraiment gratifiant: La voie, facile et belle malgré une longue moraine paumatoire de nuit, ainsi qu'une vue exceptionelle sur les Huandoy (composés de 4 sommets orientés selon les points cardinaux), Chopicalqui, Huascaran et encore Chacraraju en font un but à ne pas manquer dans la cordillière.
Départ du camp de base à 4600m vers 2h du matin pour environ 6h d'ascension.
Il est également possible de dormir au Refugio Peru situé à proximité du camp. C'est une bonne alternative car le prix est relativement attractif et surtout pas besoin de monter avec tout l'équipement de camping et la nourriture depuis Cebollapampa (la fin de la route. Environ 2h de montée jusqu'au camp).

Nettement supérieur à l'Ishinca à tout point de vue. Si vous hésitez... N'hésitez plus !
Une alternative consiste à combiner le Pisco avec la Laguna 69 (si si elle existe) avant de redescendre sur Cebollapampa. C'est un chemin relativement facile de 2h offrant une des plus belles vues de toute la cordillière ! De plus, la Laguna 69 est probablement la plus belle de la cordillière !

HuandoyHuascaran juste derrièreAssurage du guide

Les photos ici


Le trek de Santa Cruz

L'itinéraire le plus connu et le plus couru de la cordillière. 4 jours. Jusqu'à 7 jours avec les variantes. Surtout que celle-ci constituent souvent le plus beau du trek.
Sa renommée est à mon avis surfaite. Seul deux jours sur quatre valent la peine. Le premier (Cashapampa - Llamacoral) est une montée de 700m sans le moindre intérêt et le second un long plat relativement inintéressant mis à part les lagunas Ichicocha et Jatuncocha.
Par contre l'arrivée au camp de Taullipampa (à 4200m) est magnifique et la variante du camp de base de l'Alpamayo vaut absolument le détour, surtout qu'il faut à peine 2 heures pour y accéder et que la laguna Arhueycocha est splendide ! Le col Punta Union, à 4750m d'altitude, offre une vue impressionante sur le Taulliraju. La descente du col jusqu'au camp de Paria est assez longue et le dernier jour, jusqu' à Vaqueria, nous offre un très bel aperçu de la vie de haute vallée avec (malheureusement)  les enfants qui reclament des bonbons une bonne partie du chemin.
Sur certain camp, il est difficile de se trouver une place sans se mettre sur une bouse de vache et en haute saison, oubliez l'intimité.

Un bon trek pour s'acclimater en vue d'aller un peu plus haut par la suite. Par contre si vous n'avez qu'une ou deux semaine, ne perdez pas de temps sur le trek de Santa Cruz, il y'a beaucoup mieux ! Allez à Huayhuash !!

PapillonFin de journéeLa laguna Arhueycocha

Les photos ici


Yungay

Une ville située à 1h30 de Huaraz qui n'a à priori rien de spécial, sauf qu'elle a un passé tragique:

Le 31 mai 1970, un séisme de magnitude 7.8 a détaché un énorme pan de séracs du Huascaran, provoquant une gigantesque avalanche qui dévasta tout sur 18km ! 45 millions de mètres cubes, de glace, de blocs de pierres et de boue (la glace a fondu sous l'effet de la chaleur de la terre) dévalant la pente à 300km/h sur 4000m  ont ensevelis Yungay et Ranrahirca, tuant 18000 personnes, pratiquement toute la population.
Les seuls survivants se trouvaient... au cimetière. Ce dernier, nommé le campo santo, est surélevé de quelques dizaines mètres par rapport à la ville, protégeant ainsi les rares personnes qui s'y trouvaient.
La ville a été reconstruite 2km plus loin, mieux protégée. Par contre elle est dénuée de tout charme, rien n'ayant été construit comme à l'époque.  A une altitude de 2800m, il y fait malgré tout bon vivre et il y a toujours une bonne animation autour de la plaza de Armas.

Il y'avait une ville iciL'emplacement de l'ancienne cathédraleMais le passé est derrière aujourd'hui

Les photos ici


Le trek de Chavin de Huantar

Entre Olleros et Chavin, ce trek de 3 jours est beaucoup plus sauvage que le Santa Cruz. Pratiquement personne hormis de rares habitations aux toits de chaume. Moins de neige et de glaciers ici mais de magnifiques vallées ofrant des couleurs somptueuses.
Totalement différent et pas tellement dans les "normes" de la  cordillière (on est ici un peu en dehors). Un col magnifique et isolé à 4700m. Les étapes sont relativement longues, surtout la première (Olleros-Sacracancha), avec 16km.
De plus Chavin, située à 3200m d'altitude,  est une charmante petite ville bien fleurie qui est surtout célèbre pour ses ruines Pré-inca datant de 1500 avant JC. Ce site dédié au culte du jaguar (ainsi que du serpent et du condor) a eu une grande influence sur tout l'altiplano péruvien. Il a été construit comme une pyramide: de l'intérieur vers l'extérieur. Formant ainsi un véritable labyrinthe et contenant une statue-divinité, nommée El Lanzon (la lance, due à sa forme)  de 4m53 de hauteur qui n'aurait jamais pu y être entrée par une quelconque porte. 
A 30min à pied de Chavin, des bains thermaux bienvenus vous attendent lorsque vous rentrez du trek, surtout que la dernière descente est bien méchante.

Un joli trek très peu fréquenté qui vaut surtout par son caractère totalement différent des autres intinéraires de la région. Il constitue en effet une bonne alternative peux ceux qui prévoient d'aller "voir les hautes montagnes et les glaciers" par la suite. Egalement un bon trek pour s'acclimater.

Les belles vallées du trekDes lagunes aux couleurs indéfinissablesDes petits visiteurs bien charmants

Les photos ici


La laguna Churup

Une ballade d'une journée est parfaite pour monter à cette lagune d'une couleur magnifique (comme toutes les lagunes ici...). Une demie-heure de bus jusqu'à Llupa puis 1 heure demarche pour Pitec et enfin 2 heures pour rejoindre la Lagune. Le chemin est raide sur une cinquantaine de mètres.
Une autre lagune, environ 200m plus haut offre une vue encore plus belle.

Si vous venez d'arriver à Huaraz, cet itinéraire est parfait pour vous acclimater !

La laguna Churup et sa voisine du dessusLa laguna ChurupLa vie à Pitec

Les photos ici


Le Nevado Ishinca 5530m

Un 5000m facilement accessible, autant techniquement que physiquement. La vue du sommet est belle, notamment sur le Ranrapalca, tout proche et le camp de base à 4300m (très confortable) offre un superbe coup d'oeil sur le Tocllaraju.

Au même niveau par contre, il y'a beaucoup mieux: le Pisco. Pas plus difficile, malgré une moraine un peu plus longue, et autrement plus beau !

Le TocllarajuSous le sommetAu camp de base

Les photos ici