Vilcabamba et sud de l'Equateur

Une fois la frontière franchie au poste, ou plutôt au véritable souk d'Aguas Verde, j'entre en Equateur après 4 mois passés au Pérou.
Le poste frontière péruvien se trouve a 2km avant la frontière et son homonyme équatorien est quand à lui 3km après celle-ci. Pratique donc...
Aguas Verde se franchit à pied et il faut faire attention autant aux voleurs qu'aux changeurs de monnaie qui refilent des faux dollars. La vigilance s'impose.

Pour toutes ces raisons, je décide malgré l'heure tardive, de m'éloigner de cet endroit peu fréquentable et prends un bus pour Machala, la grande ville la plus proche dans laquelle je trouve un hôtel miteux à 4 dollars la nuit. Le bus lui, me coute 2$ pour 3h de route. Les transports sont apparemment moins chers qu'au Pérou.

Pas grand chose à voir à Machala mis à part la chaleur et les infinies plantations de bananes qui longent les routes sur des dizaines de kilomètres. La région est ainsi surnommée oro verde (or vert) car la banane, dont l'équateur est le plus grand producteur mondial, rapporte probablement une bonne partie du PIB du pays.
Je roule donc en direction de Loja. Une jolie ville bien fraiche grâce à une altitude de 2000m. Une architecture coloniale très bien conservée et un bel orchidarium peu fréquenté font de Loja un endroit sympatique à visiter avant de monter sur Cuenca par exemple.

Ma prochaine étape est Vilcabamba, un village proche de Loja très prisé des touristes grâce à un cadre magnifique et à de belles possibilités d'excursions.
Etant située à 1500m d'altitude, la température est absolument parfaite ! 18-20 degrés toute l'année. De plus le calme et l'air pur incitent à y rester scotché plusieurs jours.
La vallée est réputée pour avoir des effets bénéfiques sur la santé et les habitants ont la réputation d'avoir la plus grande longévité du monde. Plusieurs personnes auraient largement dépassé 120 ans !

Une destination idéale pour ceux qui recherchent un endroit calme où les activités ne manquent pas. Notamment dans le parc national Podocarpus.
Si Machala ne mérite pas la visite, c'est tout le contraire pour Vilcabamba !

Les bananes au grill. Machala.Architecture coloniale. Loja.Vilcabamba

Les photos ici